Le service de Cardiologie d’ADVETIA est désormais opérationnel avec à sa tête le Dr Vassiliki Gouni, qui bénéficie d’un plateau technique high tech.

Les prestations assurées par le service de Cardiologie sont :

  • Consultation de cardiologie
  • Dépistage de cardiopathies dans les races prédisposées (boxer, Terre Neuve, cavalier King Charles, Irish wolfhound, chats sphynx, Maine coon, chats des forêts norvégiens, British shorthair…)
  • Radiographies thoraciques
  • ECG
  • Echocardiographie conventionnelle
  • Echocardiographie avec modes ultrasonores avancées :
  • Ponctions/vidanges péricardiques échoguidées

Pour en savoir plus sur les techniques avancées n’hésitez pas à cliquer sur les liens associés.

Pour en savoir plus sur notre spécialiste, voici son parcours et sa philosophie de travail

Diplômée par la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université « Aristote » de Thessalonique

  • Diplômée de l’European College of Veterinary Internal Medicine – Companion Animals (ECVIM-CA), section Cardiology
  • Thèse de sciences de 3ème cycle, École Doctorale SEVAB, Université Paul Sabatier, Toulouse
  • Ancienne praticien hospitalier/ingénieur de recherche à l’Unité de Cardiologie d’Alfort, au Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire d’Alfort, à l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort.

« En creusant au plus profond de mes souvenirs, la médecine m’a toujours captivée. Et comment ne pas être fascinée par le système cardiovasculaire… ? Le cœur, cet organe central, autonome et aux multiples facettes, fascine et intrigue.

Très sensible à l’attachement qui lie l’animal à son propriétaire, et consciente de la place des animaux de compagnie dans la structure familiale d’aujourd’hui, il m’est apparu évident de m’investir dans une spécialité vétérinaire permettant de prolonger ce lien, et ce dans les meilleures conditions possibles. C’est suite à la rencontre avec le Pr Chetboul et le Pr Pouchelon, dirigeants de l’Unité de Cardiologie d’Alfort, que ma carrière dans cette filière prend son envol.

La cardiologie vétérinaire d’aujourd’hui consiste d’une part en la prévention de l’insuffisance cardiaque, mais aussi en la stabilisation de l’animal ayant déclaré des signes cliniques. La gestion de la qualité de vie des animaux m’a toujours été primordiale, la majorité des affections cardiovasculaires étant des phénomènes évolutifs, et ne pouvant donc malheureusement pas être guéries. Néanmoins, le développement de la cardiologie interventionnelle a ouvert des possibilités considérables en termes de correction de certaines cardiopathies congénitales comme la persistance du canal artériel ou la sténose pulmonaire, et fait place à de nouvelles et intrigantes perspectives pour l’avenir. »

« La pratique de la cardiologie vétérinaire passe par le diagnostic précis de l’affection cardiaque, à laquelle nous parvenons de plus en plus aisément grâce aux outils diagnostiques classiques ou plus modernes : l’échocardiographie conventionnelle et avancée, l’électrocardiographie, l’examen Holter sur 24h, la mesure de pression artérielle systémique, ou encore l’angioscanner. Mon rôle de cardiologue n’est toutefois pas réduit au diagnostic ou au traitement des cardiopathies, mais inclut un grand rôle d’accompagnement des propriétaires, en guidant impartialement leurs décisions, dans des situations parfois difficiles. Un suivi régulier de l’animal cardiaque est généralement de rigueur, renforçant le lien entre le propriétaire et son animal, mais également celui qui règne entre eux et leur cardiologue. »

Publicités