Petit comme une crotte de puce. L’expression revêt toujours un aspect péjoratif, alors que ces excréments ont des vertus insoupçonnées. Si vous n’en avez jamais vues tant mieux. Si vous les cherchez, il s’agit de minuscules particules brunes que l’on peut retrouver dans les poils des chiens ou chats. Les puces suçant du sang, ces petites crottes en sont remplies. Ainsi, si vous les déposez sur un papier buvard humide, elles disparaissent et laissent place à une tache de sang.

Les puces, tout comme nous, ont du mal à manger sur un véhicule en mouvement permanent. Elles ne nourrissent donc que quand l’animal qu’elles parasitent est au repos, dans son panier. Or cette orgie est telle qu’elles sont obligées de déféquer pendant tout leur repas de sang. Aspect peu reluisant du repas de vampire. Et nous avons des chiffres : 8 à 10 crottes par repas.

Les reliefs de cette orgie ne sont pas perdus pour tout le monde car les crottes de puces représentent la principale source de nourriture des… larves de puces. C’est un peu le cycle de la vie par Reiser. Au bout du compte, les larves ne pourront survivre que là où il y a le plus de crottes de puces, c’est-à-dire là où le chien ou le chat se repose. C’est donc là que la lutte devra être la plus intense.

Publicités